02 40 57 73 37
8 rue du Viaduc
44450 La Chapelle Basse Mer
02 28 06 93 46
38 rue des Forges
44330 Vallet

Activités


  • Assurance Vie

Les versements sur les supports unités de compte représentent 2,8 milliards d’euros depuis le début de l’année, soit 24 % des cotisations. Les prestations versées par les sociétés d'assurances sur la même période s'élèvent à 11 milliards d'euros. La collecte nette s'établit à 400 millions d'euros, provenant totalement des supports en unités de compte. L’encours des contrats d’assurance-vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s’élève à 1 628 milliards d’euros à fin janvier 2017 (en progression de 3 % sur un an).

  • Les notaires ont accès au fichier recensant les contrats d'assurance-vie

La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a donné un avis favorable à l'ouverture aux notaires de la consultation de la base FICOVIE, recensant l'ensemble des contrats d'assurance-vie et de capitalisation. Les conditions de cet accès sont fixées, ainsi que les contrôles qui devront être effectués pour éviter tout abus. La mise en place d'un accès à FICOVIE par les notaires a pour finalité la lutte contre la déshérence des contrats d'assurance-vie et des contrats de capitalisation. Le dispositif permettra, d'une part, à un notaire en charge d'une succession d'interroger la base FICOVIE afin de savoir si le défunt possédait des contrats de capitalisation et, d'autre part, à un notaire mandaté par un bénéficiaire potentiel d'un contrat d'assurance-vie d'interroger la base FICOVIE pour connaître l'existence d'éventuels contrats pour lesquels la personne à l'origine de la demande est désignée bénéficiaire.

  • Investissements locatifs : les plafonds à connaître !

Dans une mise à jour de sa documentation de base, l'administration fiscale indique que les plafonds de loyer servant de référence aux différents dispositifs d'incitation fiscale à l'investissement locatif restent identiques en 2017 à ceux utilisés en 2016 (BOI-BAREME-000017), à l'exception des dispositifs Scellier outre-mer et Duflot-Pinel outre-mer. Sont ainsi visés les dispositifs Besson neuf, Besson ancien, Robien classique et recentré, Borloo neuf, Borloo ancien, Scellier métropole et Duflot-Pinel métropole. Les plafonds de ressources ont eux été actualisés.

  • Crédit immobilier : ça monte, doucement !

La remontée des taux "reste donc modérée", constate l'Observatoire Crédit Logement, "en dépit des tensions qui se sont renforcées sur les marchés obligataires depuis la fin de l'été". Les taux moyens s'échelonnent entre 1,25 % pour un prêt à taux fixe sur 15 ans, 1,47 % sur 20 ans et 1,73 % sur 25 ans. Concernant l'accession à la propriété, les taux moyens s'établissent à 1,42 % dans le neuf et à 1,40 % dans l'ancien. Force est de constater que la faiblesse des taux soutient toujours la demande. L'activité des établissements de crédit "progresse toujours à un rythme rapide, rarement observée à cette période de l'année". Le rythme d'évolution en glissement annuel est de 10 % pour les prêts demandés et de 2,2 % pour les prêts accordés.

  • Assurance emprunteur : on peut résilier chaque année

La disposition, inscrite dans un projet de loi ratifiant deux ordonnances en matière de consommation, s'appliquera aux offres de prêt émises à partir de la publication de la loi et à l'ensemble des contrats en cours d'exécution à compter du 1er janvier 2018.

  • Accélération des prix dans l'ancien

"Les vendeurs ne semblent guère enclins à plus de modération dans leurs propositions de prix, sur un marché particulièrement actif en fin d'année", constate le professeur d'économie Michel Mouillart, porte-parole du baromètre. Au cours des trois derniers mois, le prix moyen affiché a progressé de 1,1 % (3 312 € au niveau national), et le prix signé a augmenté de 3 % (3 384 €, + 3,1 % sur un an). La hausse des prix est davantage marquée sur le marché des maisons : prix signé moyen en hausse de 3,5 %, contre + 2,6 % pour les appartements.

  • Création d’entreprise en hausse

Les créations d’entreprises individuelles classiques et celles de sociétés augmentent fortement (+ 10 %). En revanche, les immatriculations de micro-entrepreneurs sont en léger recul (– 0,3 %). Avec un accroissement des créations de 56 % en 2016, le secteur « transports et entreposage » contribue pour près de la moitié à la hausse générale.
Tous types d’entreprises confondus, les créations progressent dans la quasi-totalité des régions. C’est notamment le cas en Île-de-France, où le succès du transport de voyageurs par taxi et celui des « autres activités de poste et de courrier » se confirment.
Hors micro-entrepreneurs, seules 7 % des entreprises sont employeuses à la création. Elles démarrent alors en moyenne avec 2,6 salariés.

Pour les créateurs individuels, l’âge moyen est de 37 ans. Il est seulement de 29 ans dans les transports et l’entreposage. La part des femmes créatrices se maintient à 40 %.

  • Les motivations pour faire construire sa maison

Une fois le terrain trouvé, faire construire une maison est à la fois source de plaisir et de stress pour 60% des Français, selon un sondage réalisé par le site budget-maison.com auprès de 853 Français. 69% font construire leur propre habitation afin de vivre dans une maison adaptée à leurs désirs. La motivation écologique est considérée plus importante que le confort: 44% évoquent ce facteur plus respectueux de l'environnement contre 38% qui veulent augmenter leur confort.  30% souhaitaient devenir propriétaire et ainsi obtenir une garantie des consommations de valeur énergétique. Selon l'étude, 71% des sondés considèrent que les prix des terrains proposés pour la construction sont excessifs tandis que 16% ne trouvent  pas de terrain disponible. Une fois le chantier lancé, le manque de suivi et de garantie de la part du constructeur sont sources d'inquiétude pour 59% des interrogés. Le scénario catastrophe, à savoir l'abandon du chantier est, quant à lui, craint par 38%. Autres préoccupations évoquées : la non-conformité des plans (28%) et les retards de livraison (21%).